logo

Femme cherche homme dans arequipa, pérou


femme cherche homme dans arequipa, pérou

On se réveille le lendemain à 6 heures du matin, les jambes lourdes et la tête douloureuse.
Lambiance est un peu désertique et poussiéreuse, on se croirait au Mexique ou au far west.Une soirée ponctuée par un tour au sushi du coin, El Buda Profano, toujours accompagnés de Benedikt et Ursula.On essaye à tout prix déviter la conversation en espagnol où Max répondrait du tac au tac quil est argentin depuis 12 générations et quil a horreur quon lui fasse perdre son temps.On lui répond quon veut réfléchir, on installe donc un brainstorming au milieu de la gare et 1 minute 30 plus tard on dit oui à cet homme dont la tête fait plus référence au taulard fraîchement échappé du coin quà lévangéliste qui mange.Avec Maximiliano, le concept est légèrement différent.La fine équipe chez bénito Bénito Madame Loasis de Sangalle Après avoir longé le bord du précipice, on attaque la descente jusquà loasis.La montée est assez physique et on a parfois limpression de faire du surplace ( Rinjani, si tu nous vois!).Ceux quon aurait dû attendre toute la matinée.On se retrouve à manger comme des couple à la recherche de troisième vivavisos rois avec une vue impressionnante sur le canyon pour un prix dérisoire.Los Tambos, à Arequipa, 160 PEN (70 ) la chambre double avec salle de bain privée et petit déjeuner de fou.Le climat très sec de la Cordillère des Andes a permis la très bonne conservation des momies mises à jour.Cabanaconde-Llahuar-Oasis de Sangalle en 3 jours comme la plupart des gens, mais on choisit de partir tous les quatre dans lautre sens pour deux jours.9h avec la compagnie Andalucia.On arrive non sans peine à Cabanaconde après 3 heures de marche, ce qui est plutôt pas mal vu la tôle de la veille.Au fond loasis et droit devant nous le chemin quon va devoir se taper à laube, soit 1100 mètres de dénivelé positif Lheure joyeuse Après un saut dans la piscine et un brin de toilette, on mange à 19 heures pétantes le menu unique.Des sushis vegan mais très bons, même pour nous, adorateurs de poisson cru!Les célibataires consultent les petites annonces dans les magazines et sur Internet je suis assez timide et je ne suis pas le genre dhomme à courir après les femmes.On passe prendre nos billets de bus retour pour Arequipa puis on file prendre un petit déjeuner qui deviendra finalement un repas complet car on est au bout de nos forces.
Pour ceux qui ne la connaissent pas, ça serait comme tomber sur un lion qui se balade dans la jungle avec un concombre à la main.
Le tarif inclus le taxi avant et après le séjour pour laéroport ou le terminal des bus.


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap