logo

Femmes à la recherche de relations


femmes à la recherche de relations

Les filles savent quune fois dedans, elles risquent de souffrir du manque dintérêt de leur conjoint et de ses infidélités, trouver des couples à burgos mais la reconnaissance sociale semble compenser ces inconvénients.
6Au Burkina Faso, le mariage reste une nécessité sociale.Différentes personnalités (chefs «coutumiers chefs religieux et juristes notamment) animent le débat et répondent aux questions du public.Ici les femmes ont une mentalité, si tu es femme, tu dois te respecter.Relevant du comité de stratégie, la coordonnatrice de projet travaille en étroite collaboration avec la coordonnatrice générale de Relais-Femmes afin d'assurer la réalisation d'une campagne de relations publiques sur «l'égalité site de rencontres sexe gratuit entre les femmes et les hommes, un photos de femmes sous vêtements objectif porteur de développement économique et social».Mais sil ne me met pas dans le beurre 10 et il sort pour mettre quelquun dautre dans le beurre, alors là ça ne peut pas marcher.Je te loffre et puis voilà».38En plus de ces enjeux de survie et daccès à la consommation, sortir avec des tontons permet également à certaines jeunes femmes de se créer des réseaux et éventuellement des possibilités de mariage.Cependant, même si, pour ses pairs, elle nest pas considérée comme «bordel une femme qui atteint les trente ans est «classée» parmi les «vieilles» ; elle na plus lavantage de sa jeunesse pour attirer.Le recours aux «tontons» est particulièrement répandu dans le monde scolaire (lycées et universités même sil ne lui est pas exclusif.La société tolère difficilement quelles ne soient pas sous le joug dun homme.Il y a des choses quil ne connaît pas à la maison quil apprend avec toi.Si elles savent trop tout de suite, elles sont soupçonnées de ne pas être sérieuses.37Certaines filles sortent avec des tontons parce quelles nentrevoient pas dautres solutions.En effet, quils proviennent de milieux urbains ou ruraux, les étudiants et les jeunes diplômés avec lesquels jai travaillé sont pour la plupart issus de familles modestes, voire précaires.Trouver et garder un homme, cest aussi le satisfaire.Au Burkina, le mariage polygamique, en plus dêtre autorisé par lIslam et les instances coutumières, est reconnu par le Code des personnes et de la famille.




[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap