logo

Les contacts avec des femmes cordoba


les contacts avec des femmes cordoba

Je lui ai dit : mais quest ce que tu veux que je fasse, je ne serai jamais pianiste à mon âge et la composition je ny comprends rien, mais rien le temps, la durée, pour moi, cétait un mystère total.
Cest terrible les gens qui se prennent au sérieux.
Entre ces deux groupes de femmes, la solidarité est instinctive.Puis la deuxième année, la vie était dure et une amie ma dit : pourquoi tu nessayes pas quelque chose dans la musique?Siesta Blanca en deux fois, deux fois dix jours.Puis elles attendront, guettant le sifflement de ce train qui na pas dhoraires et qui peut passer deux ou trois fois par jour, chargé de centaines de migrants.Le hasard, le hasard total.Au départ je ne savais rien, je suivais les sons, ça a toujours été très dur.Nous avons avec la musique une relation uniquement découte.Mais elles trouvent le temps.Leurs vies se croisent un bref instant, le temps dun échange éclair : ils les dernières annonces de femmes à la recherche pour les hommes attrapent les colis au vol en criant.8, cLIO : Peut être faut-il poser la question de votre filiation avec Pierre Schaeffer 4?Alors javais une technique : écouter tous les sons en même temps pour me nettoyer loreille.
Je me définis comme un musicien de musique acousmatique.
Quand un compositeur comme Mahler a dit à sa femme : je composerai, tu ne composeras pas, ça veut tout dire et la société lacceptait parfaitement bien.


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap